Traitement par laser Fractionné CO2

Qu'est-ce que le lissage par laser Fractionné CO2 ?

Il s'agit d'un traitement au laser, utilisé pour la correction de vieillissement cutané (rides) ou de cicatrices (acné ou autres).  Le traitement de « surfaçage » au laser consiste en une abrasion de la peau d'une zone du visage (pourtour buccal par exemple) ou du visage entier, à l'aide d'un laser CO2 ultra pulsé ou scanné, dans l'intention de diminuer les signes du vieillissement solaire (taches, rides superficielles...) ou de réduire les cicatrices.

Quel en est le principe ?

Le laser va agir de deux façons sur la peau :

  • il permet une abrasion superficielle de la peau, une destruction de l'épiderme, qui supprime les irrégularités et les taches solaires.
  • de plus, un effet thermique au niveau du derme provoque une stimulation de la fabrication de collagène, provoquant une tension et une densification de la peau.

Quels sont les patients concernés par ce traitement ?

Ce sont des  patients ayant une peau ridée, sans relâchement cutané trop important.

Le vieillissement par surexposition solaire constitue une excellente indication de cette technique.

Les patients présentant de nombreuses cicatrices d’acné ou des cicatrices d’autres natures peuvent également bénéficier d’un lissage par Laser CO2.

Comment se pratique une séance de Laser CO2 ?

Le traitement est généralement pratiqué en 2 à 3 séances espacées de 1 mois chacune. Le dermatologue va effectuer plusieurs passages (2 le plus souvent) pendant la séance sur la zone à traiter afin d’obtenir une abrasion progressive de l’épiderme et l’effet tenseur souhaité au niveau du derme.

L’utilisation d’une crème anesthésiante de surface (Emla, Anesderm G...) peut être appliquée 2 heures avant la séance en couche fine sur la zone à traiter, à renouveler tous les ¼ d’heure.

Quelles sont les suites du traitement ?

Il existe une rougeur, un gonflement plus ou moins important et éventuellement un suintement de la peau qui va durer plusieurs jours.

Des soins locaux vont être effectués jusqu’à la cicatrisation :

  • nettoyer en tamponnant légèrement la peau sans jamais la frotter à l’aide de compresses et d’une eau thermale (spray d’eau thermale Avène ou la Roche Posay à conserver au frigo pour un meilleur effet apaisant).
  • appliquer généreusement une crème cicatrisante (Cicaplast de la Roche Posay, Cicabio de Bioderma), plusieurs fois par jour, sans jamais laisser la peau se dessécher.

Ces soins sont à effectuer jusqu’à cicatrisation complète du derme obtenue en 5 à 10 jours (parfois jusqu’à 15 jours). Une rougeur plus ou moins importante peut persister durant 2 à 3 mois, que vous pourrez maquiller éventuellement avec des produits adaptés. Un inconfort de la peau à type de sécheresse, de tiraillement et d’irritabilité est fréquent dans  les 2 à 3 mois suivants.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de l’infirmière présente au Centre lors de votre séance. Elle vous présentera les différentes gammes de maquillage et soins correcteurs pour masquer rougeurs et imperfections.

Une ordonnance pour les soins locaux  vous sera prescrite par votre dermatologue lors de la  première séance.

Durant cette période, le soleil doit être strictement évité. Une protection solaire est indispensable pendant 6 mois.

Existe-t-il des complications ?

Des complications, telles que des infections virales (herpès) ou microbiennes (poussée d’acné ou de rosacée) sont possibles durant la phase de cicatrisation. Les patients à risques feront l’objet d’un traitement préventif. Des modifications pigmentaires peuvent être constatées, surtout sur les peaux mates et sont généralement transitoires.

A quel moment apprécie-t-on le résultat ?

Celui-ci s’installe progressivement en quelques semaines et l’on considère qu’il est stabilisé au bout de 6 mois.